Premier article de cette année 2018…
Vous commenciez sérieusement à me manquer ! Pour bien terminer l’année 2017 en beauté, j’ai eu
droit à ma demande en fiançailles juste avant Noël !

Moi qui ai revendiqué pendant tant d’années que j’étais contre le mariage, que ça coûtait très cher
et qu’un mariage sur 3 se terminait en divorce (un sur 2 sur Paris) et bien finalement Yes we will do
it !
En ce jour de Saint Valentin, il me paraissait donc pertinent de faire un article consacré à notre futur
mariage 😉

Les difficultés ont commencé à arriver dès l’annonce de notre mariage…par rapport à l’annonce en
elle-même.
Puis pas besoin d’attendre le jour j pour se prendre la tête avec la famille, puisque c’est chose faite
dès le début des préparatifs
Tout ce que je redoutais, commençait déjà à apparaitre et finalement mes convictions qu’organiser
un mariage était stressant se révélaient vraies !

Nous avons donc dans un premier temps (même si ça ne plaisait pas à tout le monde), décalé notre
mariage à Juin 2019… ça nous laisse plus d’un an pour préparer tout ça et surtout ça laisse aux invités
plus d’un an pour s’organiser afin d’être disponibles pour ce grand jour.

On doit désormais prévoir un budget, et trouver une solution pour pouvoir se le financer (car les prix,
quel que soit le prestataire, sont juste hallucinants ! ).

Ça nous fera plaisir d’être entourés des gens qui comptent pour nous dans notre vie, mais j’avoue
qu’à ces prix-là, on pourrait se faire des vacances de rêve !

Nous avons également d’autres difficultés sur notre chemin : nous souhaitons nous marier en
Lorraine comme nous sommes tous les deux originaires de là-bas, par conséquent ce qui veut dire
organiser un mariage à distance et pouvoir rencontrer les différents prestataires et choisir notre salle
uniquement lors de déplacements là-bas (ce qui arrive en moyenne entre 3 et 6 fois par an).

Le deuxième souci qui me traverse immédiatement l’esprit, c’est la musique. En effet, c’est une de
nos passions commune à tous les deux, puisque j’ai toujours aimé chanter et j’ai même pris des cours
et participé à une comédie musicale il y a de nombreuses années, quand à Monsieur, il a animé de
nombreuses soirées DJ pour la famille et les amis ou connaissances et la plupart du temps
gracieusement ! Sauf que pour notre mariage à nous, on ne sait pas qui pourra gérer cette tâche et
surtout on a pas envie de débourser plus de 1000 euros avec un prestataire qu’on ne connait pas
alors qu’on a tout le matériel et qu’on a nous-mêmes toujours dépanné tout le monde ! Du coup,
angoisse supplémentaire…

Et c’est que le début ! Si ça vous intéresse, je pourrai au fur et à mesure
vous parler des différentes étapes de l’organisation de cet événement !